Le blog du team ralouf

Le blog du team ralouf de Grenoble, à base de fiesta, de cutrichare, de montagne, de voyage, d'escalade, de grosse marade, et... tout çaaaaa quoi!!!

04 juillet 2009

Pic Sans Nom : Big Tower is Watching You

Ce week-end, destination : le pic sans nom!! Big tower is watching you, une voie de 700m, repérée par Anto pendant son stage à force de zoné sur camptocamp...

Départ de grenoble vendredi soir à 18H, on arrivé au Pré de Madame Carle à 21H, casse croûte, on attaque à marcher vers le bivouac il est déjà 21H30...

P1010154

P1010155
Début de la marche d'approche...

Vers 23H, on arrive au Bivouac des Balmes, ou plutôt, comme il fait nuit noire, on essaye de trouver le bivouac des Balmes... finalement après avoir cherché bien 2 minutes, on plante la tente directement sur le chemin à côté d'un gros cairn, en plein sur la moraine du glacier noir!

IMG_2962
Notre installation pour la nuit

On installe les sacs de couchage dehors et on bulle une heure à regarder la lune, les étoiles les sommets, c'est trop beau, et on se sent tout petit au milieu de ces grandes montagnes... on est surexcité pour le lendemain et on se sent trop bien! au bout d'un moment, une avalanche viens nous calmer dans notre délire, on regarde un tas de neige et de cailloux s'écraser en bas sur le glacier, en produisant des étincelles rouges et un bazard pas possible... ambiance!!

Du coup on vérifie trois fois qu'on est hors d'atteinte des bombardememnts! Finalement on a super bien dormi, un peu trop bien même à tel point que le lendemain on a pas entendu le réveil, du coup on a du spidé pour rattraper le retard! Fuck les crampons et la corde sur le glacier, on arrive au pied de la voie à 8H en ayant un peu rattrapé le coup.

IMG_2979
Notre bivouac, derrière le glacier Noir, puis le fat Pic Sans nom!

P1010161
Face nord du Pic Sans Nom!

On découvre directement les spits, il y a encore pas mal de neige sur le glacier du coup le premier point est au fond de la rimaye, on gagne déjà quelques mètres..!
La flotte du glacier que l'on boit depuis la veille favorisant un T.I.R efficace (Transfert Intestinal Rapide), c'est seulement après un soulagement gastrique collectif dans la rimaye que l'on peut attaquer l'escalade.

Les deux premières longueurs nous prennent à froid, on est pas encore habitué au rocher "putain il est dur le 5c local" pour le premier, ou "putain faut le husser ce sac de merde" pour le second... et puis finalement on fini par trouver notre rythme, dans ce rocher carrément pas mal, vraiment bien équipé, jamais très dur, trop bien!

IMG_2990
Anto en moulinette dans L1

On fonce le plus vite possible, le seul 6a de la voie est avalé sans même s'en rendre compte, on cours dans le 5 et on sprint dans les longueurs en 4 en corde tendue, et on débouche en haut de la première tour, après 11 longueurs d'enquillées, et déjà 3H40 de grimpe dans les pattes...

P1010172
En tête vers la fin de la première tour

P1010184
Anto en haut de la première tour

P1010179
Et moi...

P1010167
La face sud de la Barre des Ecrins, magnifique!

P1010177
Vue sur le glacier noir d'où l'on vient

P1010178
Et puis vue sur la suite de la grimpe: deuxième et toisième tour

Comme on a bien avancé on s'accorde une petite pause, puis on repart toujours à fond. La suite déroule pendant deux longueurs en 2 où on part en corde tendue. Mais rapidement, je ne trouve plus aucun spits. je me retrouve à galérer dans une fissure pourrie pas du tout en 2, et décroche une belle écaille, heureusement pas sur la gueule d'Anto... "putain y a rien qui est purgé ici bordel"...! Du coup je redescend jusqu'à Anto qui repart devant, et on grimpe comme ça pendant une bonne soixantaine de mètres sans croiser un seul spit... heureusement qu'on a pris quelques coniceurs... mais ça commence à sentir l'odeur bien connue du but!

Finalement, au moment où on s'apprêtait à déclarer la loose officielle, anto retrouve les spits. On a perdu 1H30 dans la magouille...

Pendant ce temps les nuages se sont bien accumulés dans la vallée et sur les sommets, et on commence à être bien crevé! Du coup on révise notre objectif au sommet de la deuxième tour, ça sera déjà pas mal! Il ne nous reste plus que deux longueurs en 5 et une en 4.

Et c'est parti on re-fonce, mais au bout des trois longueurs, on devrait être au sommet mais il reste une longueur de 30m... anto repart en tête après moultes tergiversations car le tonerre gronde... mais au bout de quelques mètres, il se met à neiger! Pas de la gorsse neige, de la petite neigeouille de merde... mais à quasiment 3500m d'altitude, on est un peu petit, et on décide d'être prudent et de faire demi tour... c'est le but! à R15, 30m du sommet de la tour...

On descend le plus vite possible car le temps est bien moche. En 5 rappels on récupère le sommet de la première tour (en ayant coincé 2 rappels car la roche de la deuxième tour est pas top).

Puis après être descendu sous le sommet de la première tour, le soleil refait une percée et on se pète une pause casse-croûte.

P1010181
Le Glacier Blanc vu de la pause casse-croûte

P1010191
Anto au relais

P1010188
Et moi

P1010193
Ailefroide et la Temple

P1010194
Le pic Coolidge et la Barre complètement bouchée!

On reprend la série de rappel, et après en avoir bouclée une dernière série de 10, on prendr pied sur le glacier... il est 17H... et il pleut! On est bien content de ne pas avoir continué à grimper plus longtemps.

P1010197
Anto dans le 13ème rappel (sur 15)

On reprend nos gros sacs et c'est parti pour la descente du glacier jusqu'au bivouac. On met un peu moins d'une heure, et on y arrive trempé et bien crevé. On récupère nos matelas, sacs de coucage, tente, on réhausse le poids des sacs à 250kg par personne et c'est reparti pour la descente sous la flotte...

IMG_2995
Le Pelvoux et le Pic Sans Nom dans la crasse

Finalement on arrive à la voiture bien crevé mais super content! Retour à grenoble mais avant : une bonne bière et une pizza à briançon!!!

Finalemement on aura pas fait le sommet du pic, pas torché la falaise de 700m ni les 23 longueurs... Mais on a déjà fait un bout de falaise d'au moins 500m, torché 15 longueurs, passé une trop bonne journée en montagne, passé un bivouac magique sous les étoiles et la lune... au milieu des montagnes... C'est une voie super, dans un cadre mythique...

J'ai déjà envie d'y retourner!

Posté par cutrichare à 09:29 - Escalade / montagne - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • je suis fier de vous les gars

    putain vous faites rever moi devenue glandeuse professionnelle du canapé!!!
    del je continue a t'attendre avec une merguez et une part de gateau ou je peux les jeter
    si je me crash ds l'avion on se sera pas vue
    sachez que je vous kiff (meme l'autre ralouf)

    Posté par elise, 06 juillet 2009 à 20:09
  • Nan mais zériouzly...

    ...vous me faites peur les mecs.

    Payes tes débiles privés de cerveaux lorsqu'il s'agit de lever un peu le menton et de regarder vers les sommets montagneux.

    J'pense que vous méritez bien votre p'tit tatouage sur la fesse droite "Viande Grenobloise Origine Controlée".

    Posté par Ludo (l'autre), 12 juillet 2009 à 18:53
  • Trop belles photos !

    Trop chouette !

    Posté par fab, 03 août 2009 à 09:13
  • ça gère

    bon enfin lu ce post en entier et frèr fo ldire técris bien !! ça fait bien envie koi !!
    bizzz ++

    Posté par caro, 28 août 2009 à 00:44
  • ça gère

    bon enfin lu ce post en entier et frèr fo ldire técris bien !! ça fait bien envie koi !!
    bizzz ++

    Posté par caro, 28 août 2009 à 00:47

Poster un commentaire